mercredi 20 novembre 2013

Théâtre des quartiers d'Ivry


Lettre d’info - 20 Novembre 2013


PHÈDRE
SÉNÈQUE - ELISABETH CHAILLOUX
4 nov > 1er déc - Création
Théâtre d'Ivry Antoine Vitez


©Alain Richard

Illusion tragique
Si Elisabeth Chailloux n’élude pas les difficultés du théâtre latin, elle ne s’enferme pas pour autant dans l’archéologie. Nous aurions plutôt affaire ici à une rêverie sur le théâtre de Sénèque. Le temps passé nous échappe, la metteuse en scène le traduit bien en scène. La scénographie est magnifique, et Marie Payen et Marie-Sonha Condé portent la pièce dans un très beau duo de femmes.
LESTROISCOUPS.COM

Phèdre ou la subversion du monde

Dans la Rome de Néron, qui est déjà une ”société du spectacle”, la Phèdre de Sénèque est écrite comme une partition poétique en direction “d’acteurs-rois”. Dans cette mise en scène, l’histoire est aussi portée par la parole et l’énergie des corps d’acteurs-conteurs. Les spectateurs ne voient pas ce qu’ils ont sous les yeux, mais ce qu’on leur raconte. On voyage aux confins de l’imaginaire dans “une langue concrète et violente, d’une liberté stupéfiante”.

THEATRORAMA.COM





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire